PERFORMANCE PARTICIPATIVE
AMILIGNE

Samedi 24 mars 2018 à 15 heures

Lydie Toran

L’amitié est au cœur du projet Amiligne. Centrale dans la vie de chacun, tantôt sacralisée, tantôt banalisée, elle est un lien constitutif du cercle social dans lequel nous gravitons. De façon partagée dans la sphère publique ou privée, de façon virtuelle ou esseulée dans les réseaux sociaux, pour ainsi dire au même titre que l’alimentation quotidienne, elle nourrit les individus mais d’une chaleur humaine subreptice, nuancée ou déclarée. C’est un témoignage de ce phénomène visuel et tactile, émotionnel et intellectuel, que Lydie Toran propose de vivre dans sa performance participative. Elle consiste en un échange créatif de productions notamment linguistiques et plastiques in situ. Les visiteurs sont en effet invités à donner leur propre vison de l’amitié dans un acte artistique. En d’autres termes, les réalisations des participants présents à l’Atelier Richelieu à cette occasion, s’inscrivent dans le processus créatif de l’Amiligne, car elles sont intégrées au diverses phases du projet ; au même titre que l’amitié en partie construit le tissus social de chacun, la participation des spectateurs construit l’Amiligne. Leurs contributions, dans un élan de simplicité et de sincérité, consistent en l’expression de l’amitié sur support papier – fourni au début de la performance. La nature de cette expression varie en fonction du choix de chacun : elle peut être d’ordre lexicale, graphique, artistique, gestuelle… Ici la version premier pas est la genèse de cette action plastique et performative qui va se déployer en Europe pendant un an, d’Anvers à Rome au départ de Paris. La restitution finale du projet, avec les participations de chacun, les témoignages recueillis dans les lieux traversés, les marches et les chorégraphies que l’Amiligne entraîne dans ses versions deuxièmes pas, troisièmes pas, etc. est prévue au Festival d’Avignon 2019.

Le processus créatif de cette action artistique à long terme est spécialement conçu en accord avec l’éthique de travail du Cabinet de dessins contemporains, DDESSINPARIS.